fbpx

Au secours : ma fille est dans sa période « Je veux pas !  » (épisode 1)

Il est 7h45, Lily émerge de sa chambre les cheveux en bataille. Je fais un gros câlin à ma mignonne petite bouille de quatre ans tout rond. On va choisir ses vêtements du jour. Alors que je regarde dans le tiroir, elle pose ses conditions :
– « je veux mettre une jupe ».
– Je lui dit : « aujourd’hui, vous avez une sortie à la ferme avec l’école. Ça sera pas pratique une  jupe ».
Aaaaaaaaaaaaaaah ! Hurle-t-elle en tapant du pied et en serrant ses petits poings « JE VEUX UNE JUUUUUUUPE !!!! »

Ma fille hurle

Aaaaaaaaaaaaaaah ! Hurle-t-elle en tapant du pied et en serrant ses petits poings « JE VEUX UNE JUUUUUUUPE !!!! »

Je respire bien fort pour rester calme et je lui dit « OK, voilà ce que je te propose : tu mets un jean et c’est toi qui choisit le t-shirt ».
Elle reprend visage humain, prend un air d’intense réflexion et hoche la tête. Elle farfouille dans son tiroir et sort son super t-shirt avec un cœur à paillettes. Ouf ! Première crise évitée !!

Je fais toute seule !

Je commence à l’aider à enlever son pyjama, mais elle recule et me dit « Je fais toute seule ! ».
OK, OK… encore oublié cette sacré période du « moi tout seul » par laquelle passent tous les enfants de cet âge.
Elle se déshabille méthodiquement et à son rythme.  Pendant que je ronge mon frein et que je regarde ma montre, je lui tends ses habits ; elle accepte que je l’aide sur les trucs un peu compliqués. Ouf ! On a fini. Heureusement que le grand est déjà habillé et qu’il a déjà commencé son petit déjeuner dans la cuisine !
Allez, petit déj dans la cuisine. Je commence à étaler le beurre sur la tartine de LiLy. Rebelotte « C’est moi, toute seule !! ». Argh ! j’ai vraiment du mal ! Je lui tend son petit couteau et elle étale consciencieusement le beurre.

Mes alliés numéro 1 : le minuteur et la routine du matin

Je mets le minuteur sur 15 minutes. Les enfants savent que quand le minuteur sonne, ils doivent terminer leur tartine et aller se brosser les dents. Ça fait partie de la petite routine du matin, collée sur le frigo, qu’ils connaissent par cœur ».  Lily a même un petit calendrier récapitulant les routines du matin et du soir, avec des scratch qu’elle colle au fur et à mesure qu’elle a fait ses « tâches » (fait maison : pas super jojo mais efficace!).

La routine du matin

Elle pleure à chaudes larmes comme si son chat était mort !

Solal a passé son petit déjeuner à chanter à tue-tête et à faire des bruits de gorge bizarres, Lily  regarde sa tartine en rêvassant et moi je suis encore dans ma bulle et j’ai envie de mettre un casque anti-bruit.
Le minuteur sonne. Lily dit « Mais j’ai pas fini ! ».
Je lui montre le rituel du matin et lui demande « qu’est-ce qu’on doit faire maintenant ? ».
Avant que Lily ait eu le temps d’ouvrir la bouche, Solal répond « se brosser les dents »… Lily hurle « c’est à moi que Maman a demandé !!! » et elle se met à pleurer à chaudes larmes comme si son chat était mort.
De fureur, elle jette sa tartine par terre.

Ma fille en furie

Lily hurle « c’est à moi que Maman a demandé !!! »

Mon allié n°2 : le jeu

Je détourne son attention : « tu veux qu’on aille à la salle de bain à cloche pied ou en girafe ? ». Son visage s’illumine malgré les larmes qui continuent à couler et elle répond « en araignée ».
S’ensuit une folle course de Maman, Solal et Lily pliés en deux et morts de rire, jusqu’à la salle de bain. Solal a l’intelligence de laisser sa sœur gagner (faut dire qu’avant de commencer, je prends soin de lui faire un clin d’œil, signe qu’il comprend très bien… il fait un petit signe entendu pour me dire « ouais Maman j’ai compris, je suis le grand frère après tout » ;-))

course folle avec les enfants

S’ensuit une folle course de Maman, Solal et Lily pliés en deux et morts de rire, jusqu’à la salle de bain.

Mes alliés n°3 et 4 : le choix et la description

Après la toilette, voyant que Lily est calmée, je lui dit « Il y a une tartine par terre dans la cuisine ». Elle feint de ne pas m’entendre. Je dit « que va-t-il se passer si quelqu’un marche dessus ? ». Sans me regarder, Lily va dans la cuisine, ramasse la tartine et la pose sur la table.
Elle revient, son frère est déjà prêt, cartable au dos. Elle dit « je veux mettre mes sandales à paillettes ». Aï ! Pour aller à la ferme, c’est pas top. Je lui propose « Il va peut-être y avoir de la gadoue à la ferme. Tu préfères mettre tes baskets ou tes bottes en caoutchouc ? ». Elle fait la moue mais finit par dire « les bottes ». Ok ! On va y arriver !
Dernière étape. Je dit : «  il risque de pleuvoir, quelle veste tu prends ? ». « La veste de pluie » répond-elle toute fière d’avoir choisi toute seule.
Cartable au dos et hop ! en route pour l’école. Bon, ce matin, ça s’est plutôt bien passé. Défi relevé. Je me demande ce que je vais pouvoir trouver pour que ça se passe bien ce soir…

1 comment

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *