fbpx

Trois techniques simples pour ressentir de la gratitude au quotidien

Dans un article précédent, je vous ai expliqué les bienfaits de la gratitude. Pratiquée régulièrement, elle participe à notre bonne santé émotionnelle, elle permet de se sentir de mieux en mieux, de  croque la vie à pleine dents !

OK, c’est bien gentil tout ça me direz-vous, mais comment je fais pour mettre en pratique la gratitude ? Voici quelques bases à connaître.

Posez-vous les bonnes questions

Gratitude

qu’est-ce qui créé de la gratitude dans ma vie ? qu’est-ce qui est magique dans ma vie ?

Chaque jour, je me pose les questions suivantes : qu’est-ce qui créé de la gratitude dans ma vie ? qu’est-ce qui est magique dans ma vie ?

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaise réponse. Vous pouvez répondre mes enfants, mon mari, ma maison, mon travail, le fait d’avoir des yeux, le bon gâteau que j’ai dégusté toute à l’heure…

Trois techniques simples pour vous aider à ressentir de la gratitude

Pour ressentir de la gratitude, on peut s’aider de trois techniques différentes. A vous de voir laquelle vous parle le plus.

1) Les cercles concentriques

cercles concentriues

Pour vous aider, vous pouvez procéder par cercles concentriques

Pour vous aider à trouver ce qui créé de la gratitude dans votre vie, procédez par cercles concentriques :

  • Moi : j’ai la chance d’avoir des yeux pour voir le coucher du soleil, d’avoir des oreilles pour entendre les petites oiseaux, d’avoir des mains pour bricoler
  • Ma famille, mes amis : j’ai la chance d’avoir des enfants en bonne santé, un mari qui m’aime, des parents encore en vie…
  • Mon environnement : j’ai la chance de vivre dans un pays libre et en paix, de vivre à la campagne, près de la mer, dans une ville dynamique…
  • Les connaissances : j’ai la chance d’avoir rencontré telle personne qui m’a beaucoup inspiré…
  • Les objets : j’ai de la chance de pratiquer un instrument, merci à la belle musique que j’ai entendu tout à l’heure, au bon chocolat que j’ai dégusté…

Attention ! Il ne suffit pas de simplement répondre à ces questions : il faut ressentir l’émotion qui nous traverse quand on y repense. Par exemple quand je dis « j’ai la chance  d’avoir des enfants en bonne santé », je ressens vraiment l’émotion que cela représente pour moi. Quand on ressent l’émotion de manière intense, on peut même avoir des larmes qui coulent, des tremblements… C’est tout à fait normal, et il faut l’accepter. Il ne s’agit pas d’un signe de faiblesse, bien au contraire.

2) Voir le verre à moitié plein

Verre à moitié plein

Voir le verre à moitié plein

Il s’agit de considérer toutes les choses que j’ai et , lesquelles j’ai de la gratitude : moi, famille, amis, environnent… (voir les exemples ci-dessus ).

3) Voir ce que j’ai aujourd’hui et que je pourrai ne pas avoir

Exemples :

  • Comment serait ma vie si je n’avais pas rencontré mon chéri
  • imaginer ce que serait ma vie si je vivais dans un pays non libre, sans électricité, sans eau potable, en guerre…

Accepter les difficultés que la vie vous présente

La gratitude se base sur le principe que dans la vie tout est équilibré : elle est faite de joie et de tristesse, de confort et d’inconfort, de plaisir et de souffrances. Il est important d’accepter les difficultés et les challenges comme des occasions pour grandir.

Voilà, à présent vous savez comment vous y prendre pour ressentir cette émotion de gratitude tellement magique. Dans le prochain article, je vous partagerai mes 10 astuces pour mettre en pratique le pouvoir de la gratitude et en tirer tous les bienfaits.

Cet article vous a plus ? Vous voulez en savoir plus ?  Téléchargez mon guide gratuit « 5 clés pour retrouver des relations apaisées avec vos enfants » en me laissant votre e-mail dans le formulaire ci-dessous.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *