Pourquoi l’éducation positive ne fonctionne pas ?

Aujourd’hui, j’ai envie de te raconter l’histoire de Blandine.

Blandine a deux enfants : Téo et Benjamin.

Elle est passionnée d’éducation positive, a lu beaucoup de livres, est allée à des conférences et regarde beaucoup de vidéos sur le sujet.

Elle sait qu’il faut éviter de crier, verbaliser positivement les règles, parler à la hauteur de l’enfant…

Et pourtant…

Quand le matin, le stress monte…
quand ses fils refusent de s’habiller
puis de se brosser les dents
puis de mettre leurs chaussures…

Elle finit inévitablement par crier, hurler, menacer .

Elle s’en veut terriblement après.

Pourtant, elle connaît (presque) toutes les recettes de l’éducation positive.
Elle explique calmement pendant des heures, se met à leur hauteur, essaie de comprendre  leurs besoins…

Elle fait TOUT pour être bienveillante, mais… elle finit toujours par exploser.

Elle est terrifiée à l’idée que Téo et Benjamin soient un jour traumatisés par sa « violence » 😱

Parce qu’elle lit presque chaque jour des articles qui disent : « les cris et les punitions sont de la maltraitance »
« Les violences éducatives ordinaires (gronder, menacer, punir…) fragilisent l’enfant et entravent le développement de son cerveau… »

Du coup, Blandine a conscience que le moindre mot de travers devient une violence éducative qui fragilise ses enfants.
Si le ton monte, elle risque de les traumatiser à vie.

Résultat : elle n’en fait jamais assez.

Pire : Chacune de ses parole et de ses actions devient potentiellement destructeur pour son enfant.

Et c’est terriblement culpabilisant.

Elle n’arrive plus à vivre avec cette culpabilité qui la ronge du matin au soir.

Chaque jour, Blandine se lève en se promettant que ça n’arrivera plus, qu’elle allait s’améliorer et trouver un moyen pour rester calme et bienveillante en toutes circonstances.

Et que tout ira mieux…

Mais Blandine se trompe… Elle a tort de vouloir toujours s’améliorer.

Elle risque au contraire d’empirer la situation.

Pourquoi ?

Quand le stress la prend à la gorge…

Parce qu’ils sont en retard et que Téo refuse tout net de mettre ses chaussures

Parce que les deux enfants font la java et n’écoutent rien alors qu’elle est épuisée

Parce que Benjamin fait une crise qui dure 30 minutes après une journée harrassante et stressante

Pense-t-elle à appliquer les belles recettes décrites dans les livres, les conférences et les tuturiels ?

A-t-elle le temps de les utilser avant de péter un plomb et de ne plus parvenir à contrôler ses réactions ?

A-t-elle l’énergie de tourner ses phrases de manière positive au bout du 25ème « NON » d’un de ses fils ?

NON, elle n’y arrive pas.

Parce que les recettes de l’éducation positive ça ne sert à rien…

Si Claire ne réalise pas qu’elle a besoin de s’occuper D’ABORD de son stress

Parce que quand elle est sous stress, ce dernier prend le contrôle de son cerveau

Et elle n’arrive plus à raisonner, ni à se souvenir des fameux trucs appris

Ni à se concentrer sur les besoins de son enfant

C’est comme en avion

le principe du masque à oxygène

Quand es en avion avec ton enfant, et qu’il y a des turbulences. Un masque à oxygène tombe devant toi.
Tu le mets d’abord sur ton enfant ou sur toi ?

Les consignes sont claires :  il est important que tu mettes d’abord le masque à oxygène sutoi, et de bien respirer. Ensuite seulement tu peux le à ton enfant.

En éducation, c’est pareil. Quand la pression est trop grande, on s’occupe de soi d’abord pour être en mesure de s’occuper correctement de son enfant.

 

C’est ce qu’on apprend dans l’atelier « STOP aux crises, je gère ! »

Cet atelier, conçu par Isabelle Filliozat met l’accent sur la gestion de TON stress.

Parce que ton stress déclenche aussi celui de ton enfant

il t’empêche de comprendre la cause du comportement de ton enfant

et de mettre en pratique les fameux « trucs » de l’éducation positive (qui marche à la condition de rester calme!)

Dans ces ateliers « Stop aux crises, je gère ! » nous parlerons :

  • de nos réactions de parents qui sont souvent des réactions de stress
  • d’outils de gestion du stress, le nôtre et celui de nos enfants
  • d’une grille de lecture qui permet de décoder et comprendre les comportements de nos enfants qui posent problème

Alors si tu veux VRAIMENT te débarrasser des conflits avec tes enfants et retrouver une atmosphère harmonieuse en famille, viens à l’atelier !

En plus, tu rencontreras d’autres parents qui vivent les mêmes choses que toi et tu bénéficieras de 9 heures d’échanges et de conseils personnalisés !!

Le programme et les dates de l’atelier « Stop aux crises » >>

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *