fbpx

2 secrets et 5 clés pour sortir du stress parental

Vous est-il déjà arrivé d’en avoir marre de vos responsabilités maternelles ?

Je suis sûre que comme toutes les mères, vous passez votre temps à courir après le temps, vous vous donnez à 200% à votre famille qui ne s'en rend même pas compte. Notre société considère les tâches maternelles comme allant de soi et ne reconnaît ni le mérite ni les difficultés auxquelles toute mère doit faire face au quotidien. Alors la frustration et le stress s'installent et à force, cela peut mener au burn-out avec des conséquences graves.

Pour éviter d’en arriver là, je vous livre 2 secrets (jalousement gardés depuis des millénaires) et 5 clés pour sortir du stress maternel et retrouver l'épanouissement et la joie d'être mère.

Dans de prochaines vidéos, je vais détailler les solutions pour éviter d’en arriver au burn-out ! Si vous souhaitez les recevoir, inscrivez-vous à ma lettre d'information en renseignant le formulaire qui se trouve sur la colonne de droite ou en-dessous de l'article !

Je suis sûre que comme toutes les mères, vous passez votre temps à courir après le temps :

- le matin vous préparez les enfants pour ne pas être en retard,

- Et là commence votre todo list quotidienne infernale : travailler, prendre RV chez le pédiatre, le dentiste, l’orthophoniste, accompagner les enfants aux multiples activités (sport, musique, théâtre…), préparer à manger (des repas sains !), aider aux devoirs, donner le bain ou la douche, faire le ménage, les lessives, la vaisselles, ranger le bazar, se lever la nuit quand les enfants sont malades, et rester à la maison pour les garder…

Vous répétez 100 fois les mêmes choses sans être entendue par vos enfants qui font les fous, se disputent tout le temps, font des crises épuisantes ; vous vous donnez à 200 % sans avoir un seul merci de la part de votre famille. A force d’accumuler tout ce stress, il finit par se déverser sur les personnes que vous aimez le plus au monde. Vous criez sur vos enfants, parce que vous n’avez pas la force de faire autrement. Et quand vous voyez leurs regards tristes, vous vous sentez nulle. Surtout que les autres mères, elles s’en sortent elles ! Alors vous vous sentez encore plus nulle et coupable.

Vous pouvez vous dire allez demain ça ira mieux. Mais ça recommence encore et encore.

Je vais vous livrer un secret jalousement gardé depuis des millénaires. S’il venait à s’ébruiter, il mettrait en péril tous les fondements de notre culture et de notre société. Je l’ai découvert parce que moi aussi je suis passée par les mêmes doutes, la même culpabilité. En fait, je vais vous livrer deux secrets :

1) LA MERE IDEALE N’EXSITE PAS !!

Je vous assure, toutes ces mamans superbes et en pleine forme qu’on voit à la télé et dans les magazines, celles qui ont l’air de s’en sortir à merveille avec leur travail, la maison, les enfants… elles n’existent pas. C’est un mythe qui fait beaucoup de mal aux mères. Toutes nous essayons de nous identifier à cet idéal forgé de toute pièce, et quand nous n’y arrivons pas, nous culpabilisons, nous nous sentons nulles, incompétentes en tant que mamans. Cet idéal est une catastrophe pour la santé mentale, physique et émotionnelle des mères. Et comme tout idéal, il est par définition, inatteignable.

2) Les autres mères aussi ont du mal à s’en sortir.

Ce qui semble commun à toutes les activités journalières d’une mère c’est la frustration générée par les mille choses à faire en un temps record, les imprévus qui viennent tout chambouler, la fatigue qui s’accumule avec les contraintes matérielles. D’autant que l’entourage ne comprend pas le stress qu’elle ressent et qu’elle est isolée et peu soutenue dans ce qu’elle vit.

Les mères ont souvent l’impression, le soir venu, d’avoir vécu une demi-douzaine de journées en une seule, sur les rotules, les nerfs à fleur de peau et prêtes à échanger leur précieux bambins contre quelques heures sur une île déserte perdue au milieu de l’océan…

Attention au burn-out !

Tout ce stress et ces frustrations accumulés peut engendrer un burn-out maternel dont les effets peuvent être très graves. La 1ère phase du burn-out, l’épuisement émotionnel, apparaît à la suite d’une accumulation de stress modérés, mais qui exigent beaucoup d’énergie pour y faire face parce qu’ils sont chroniques, répétitifs

Voici 5 clés pour vous aider à ne pas arriver au burn-out


1) Ne culpabilisez pas : vous n’êtes pas seule dans cette situation.

2) Soyez indulgente avec vous-même : vous faites du mieux que vous pouvez avec ce que vous avez. Vous n’êtes pas une super woman, vous n’avez pas de super pouvoirs. C’est comme ça !

3) Demandez de l’aide : Nous vivons dans une société où peu d’aide est accordée aux mères. Alors osez en demander. Verbalisez votre besoins auprès de votre conjoint, de votre famille, de vos amis, de vos voisins…

4) Ne vous isolez pas : participez à des ateliers parentaux, vous pourrez échanger avec d’autres Mamans et constater qu’elles vivent les mêmes difficultés que vous. Et vous pourrez échanger des trucs et astuces pour alléger le quotidien.

5) Prenez soin de vous : « quelle que soit l’activité qui vous permet de vous sentir vivant.e et de faire le plein d’énergie, trouvez du temps pour vous y consacrer : ça n’est pas de l’égoïsme, c’est de la sagesse. » – Jane Nelsen (auteure de La discipline positive)
Dans de prochaines vidéos, je vais détailler les solutions pour éviter d’en arriver au burn-out ! Inscrivez-vous sur ici href "http://www.parents-apaises.com/guide-gratuit/" pour suivre cette série de vidéos !

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *